CALVIN

ANTOINE

BLANDIN

Periodicite_de_calvin.jpg

Artist/Director/Sculptor/Whatever

EN/

 

Through his work Calvin Antoine Blandin (CAB) questions our perceptions and our relationship to reality. By questioning the connections between emotion and perception, he shines light on the permeability of what reality is.

Mixing traditional and digital techniques he invites the viewer into gloomy universes lulled by mystic and illusions.

 

CAB was born in Caen (Normandy) in 1989. He connects to... and directs his first short film ‘Nature Morte’ in Stop Motion while in high school.

He first went to an artistic preparatory school in Paris to then join the reputed Ecole du cinéma d'animation d'Angoulême until 2011. 

 

Since then he has been collaborating with the production studio Je Suis Bien Content (Paris) for his directing work.

 

In 2018, He became a permanent member of Atelier Intermédiaires in Caen a breeding ground for visual and scenic arts in Caen.

To cultivate and share his work CAB tends to multiply experiences  with creative collectives with a particular focus on mixed mediums ( projection, sound, animation, dance, sculpture, writing...)

Recently he has collaborated with the Centre national de Chorégraphie de Caen and the Labo des histoires and has led workhops in his previous school.

 

FR/

 

Au travers de ses films d'animation, Calvin Antoine Blandin (alias CAB) nous interroge sur notre rapport à la réalité, et l'impact de nos certitudes sur nos perceptions. Il cherche à mettre en  évidence la porosité  du réel en questionnant sur les liens étroits entre émotion et perception. Combinant les techniques numériques et traditionnelles, il invite, dans ses films, le spectateur au cœur d'univers sombres, bercés de mystique et d'illusion.

 

CAB est né en 1989 à Caen (Normandie). 

C'est lors de ses années de lycée qu'il commence à exercer pleinement sa passion et réalise son premier court métrage, "Nature Morte", en Stop-Motion. Après son baccalauréat scientifique, il intègre une école préparatoire artistique sur Paris, puis étudie l'animation à l'Ecole du cinéma d'animation d'Angoulême jusqu'en 2011. 

Il collabore depuis ce jour avec le studio de production Je Suis Bien Content (Paris) pour son travail de cinéaste.

 

Membre permanent des Ateliers intermédiaires depuis 2018, véritable laboratoire des arts visuels et scéniques à Caen, CAB  tend en parallèle à multiplier les expériences et ateliers de création pour nourrir sa pratique et partager ses connaissances, avec un attrait particulier pour  l'hybridation (projection, son, animation, danse, sculpture, écriture etc...). Ainsi, il collabore avec d'autres structures et auteurs, tel que récemment, le centre national de Chorégraphie de Caen et le Labo des histoires, et anime aussi parfois des ateliers au sein de son ancienne école.

 

Ses films ont été  projetés dans de nombreux festivals de cinéma nationaux et internationaux (dont Clermont-Ferrand, Annecy, Ottawa, Meknès...); diffusés à la télévision (Arte, Rtp2); ou montrés lors d'expositions, et cumulent ainsi quelques prix dont notamment le Grand Prix au festival international de l'animation à Bruz; le Grand Prix au festival international Animanima; le Prix du  meilleur film étudiant au FICAM.

 

Son dernier court métrage Metallo, fruit de plusieurs années de travail en gravure numérique, devrait sortir courant décembre 2020. 

 

Actuellement, CAB continue l'écriture de son prochain film, entamé lors de sa résidence d’animation à la Cinémathèque Québécoise à Montréal, en parallèle d'autres projets  et ateliers  de création. 

Site_About_CAB_Vidu_001.png